Menu SWOTTAM
DU LUNDI AU VENDREDI: 09:00 - 18:30   A : Tassin-La-Demi-Lune (69)    CONTACT: +33 (0) 4 81 69 34 02
 |  
News Letter N°11 : Cryolipolyse : Apoptose versus nécrose - SWOTTAM
1718
page-template-default,page,page-id-1718,page-child,parent-pageid-929,cookies-not-set,mkd-core-1.0,sparks child-child-ver-1.0.0,sparks-ver-1.0,mkd-smooth-scroll,mkd-smooth-page-transitions,mkd-ajax,mkd-grid-1300,mkd-blog-installed,mkd-header-standard,mkd-fixed-on-scroll,mkd-default-mobile-header,mkd-sticky-up-mobile-header,mkd-dropdown-default,mkd-dark-header,mkd-full-width-wide-menu,mkd-header-standard-in-grid-shadow-disable,mkd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

News Letter N°11 : Cryolipolyse : Apoptose versus nécrose

SWOTTAM / News Letter / News Letter N°11 : Cryolipolyse : Apoptose versus nécrose

Au delà de la simple curiosité intellectuelle, la compréhension des différences entre la nécrose et l’apoptose est essentielle pour identifier les contre-indications relevant de tel ou tel traitement de destruction des cellules adipeuses.
A la différence des technologies de lyse adipocytaire telles que la lipo-cavitation ou la réduction des graisses par radio-fréquence la cryolipolyse a pour objet de déclencher l’apoptose des adipocytes sur des amas graisseux localisés.

La nécrose

La nécrose est l’une des deux formes majeures de mort cellulaire. La nécrose est une mort cellulaire dite accidentelle qui survient lors d’un dommage tissulaire et qui implique des groupes de cellules. Lors de la nécrose, la cellule gonfle puis la membrane cellulaire éclate déversant le contenu cellulaire dans le tissu environnant et provoquant localement une inflammation. Cette inflammation est provoquée par la présence d’enzymes et de substances inflammatoires qui sont présentes dans le cytosol (liquide intra-cellulaire). La nécrose donne l’image d’un phénomène anarchique et désordonné à caractère explosif.

nécrose cellulaire
Cs : capillaires sanguins ; N : nécrose ; O : os

L’apoptose

Dans les organismes multicellulaires, les cellules qui sont sénescentes, devenues inutiles, ou potentiellement dangereuses sont détruites par un processus de suicide cellulaire fortement régulé appelé mort cellulaire programmée ou apoptose. L’apoptose a été découverte en 1972.

Ce phénomène d’apoptose, est nécessaire au développement et au maintien du bon fonctionnement d’un organisme vivant. C’est un mécanisme qui s’oppose à la prolifération cellulaire, et constitue le type de mort cellulaire tout désigné pour l’élimination des cellules excédentaires ou nuisibles.
L’apoptose est une forme « physiologique » et naturelle de mort cellulaire, hautement régulée.

Morphologiquement, l’apoptose correspond à une rétraction progressive de la cellule, avec condensation de la chromatine et du cytoplasme, suivie d’une fragmentation caractéristique de l’ADN aboutissant à la formation de fragments cellulaires ou corps apoptotiques. Les organites intracellulaires contenus dans les corps apoptotiques sont structurellement intacts. Les corps apoptotiques formés sont ensuite phagocytés par les macrophages. La formation de corps apoptotiques avec membrane plasmique intacte prévient le relargage des constituants intracellulaires et donc la réaction inflammatoire.

Cellule apoptotique cellule normale

En synthèse

La nécrose

  • Phénomène accidentel anarchique et désordonné
  • Eclatement de la cellule avec libération du contenu intra-cellulaire dans l’organisme
  • Provoque une réaction inflammatoire locale.

L’apoptose

  • Phénomène naturel, permanent et hautement régulé. On estime que dans le corps humain plus de 100 000 cellules par secondes sont détruites par apoptose.
  • Fragmentation contrôlée de la cellule sans libération dans l’organisme du contenu intra-cellulaire
  • Ne provoque pas de réaction inflammatoire.

L’origine naturelle de l’apoptose permet de comprendre que les contre-indications aux traitements de cryolipolyse sont extrêment limitées. On retiendra d’être attentif aux personnes présentant des insufisances rénales sévères dans la mesure où l’on augmente la quantité de cellules que le corps sera amené à éliminer. La seconde contre-indication évidente et spécifique à la cryolipolyse est une hyper-sensibilité au froid puisse qu’il s’agit de déclencher l’apoptose en exposant les cellules graisseuses à un froid intense et prolongé.

dessin montrant les différences entre nécrose et apoptose

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.