Menu SWOTTAM
DU LUNDI AU VENDREDI: 09:00 - 18:30   A : Tassin-La-Demi-Lune (69)    CONTACT: +33 (0) 4 81 69 34 02
 |  
Etudes Cryothérapie Corps Entier (CCE) - SWOTTAM
1458
page-template-default,page,page-id-1458,page-child,parent-pageid-1462,mkd-core-1.0,sparks child-child-ver-1.0.0,sparks-ver-1.0,mkd-smooth-scroll,mkd-smooth-page-transitions,mkd-ajax,mkd-grid-1300,mkd-blog-installed,mkd-header-standard,mkd-fixed-on-scroll,mkd-default-mobile-header,mkd-sticky-up-mobile-header,mkd-dropdown-default,mkd-dark-header,mkd-full-width-wide-menu,mkd-header-standard-in-grid-shadow-disable,mkd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Etudes Cryothérapie Corps Entier (CCE)

SWOTTAM / Base de connaissance / Etudes Cryothérapie Corps Entier (CCE)

En date du 20 octobre 2017, 569 études sur la CCE (Cryothérapie Corps Entier, ou WBC Whole Body Cryotherapie) sont disponibles en anglais sur le site de référence des études médicales PubMed.

Les études s’intéressent à de nombreux effets :

  • en récupération,
  • en rhumatologie,
  • en traumatologie,
  • sur les effets musculaires,
  • sur les effets inflammatoires,
  • sur les effets sur la sclérose en plaque,
  • sur les effets sur des sportifs et athlètes,
  • sur la température corporelle, et la peau,
  • sur la douleur.

Nous vous proposons de découvrir un résumé d’une sélection d’études parmi les plus récentes. Nous mettrons à jour régulièrement cette page au gré des publications de nouvelles études.

Etude de Janvier 2016, effets sur la sclérose en plaques

La CCE (Cryothérapie Corps Entier) est bénéfique pour la fatigue et l’état fonctionnel de patients atteints de sclérose en plaque.

(Whole-body cryostimulation (cryotherapy) provides benefits for fatigue and functional status in multiple sclerosis patients)

Auteurs : Miller E, Kostka J, Włodarczyk T, Dugué B.

Accès à la version anglaise originale de l’étude.

 

2 groupes de 24 patients atteints de sclérose en plaque ont été soumis à 10 séances de CCE de 3 min à -110°C. Un groupe de patients souffrants de fatigue importante, le second de fatigue moyenne (Fatigue Severity Scale).

Les résultats observés amènent les auteurs à la conclusion suivante :

La CCE est efficace dans l’amélioration du statut fonctionnel et de la sensation de fatigue des patients atteints de sclérose en plaque et spécialement pour le groupe de patients le plus fatigué.

Etude de juillet 2015, effets sur la spondylarthrite ankylosante

Les effets de la Cryothérapie Corps Entier sur les désordres musculaires associés à la spondylarthrite ankylosante.

(Muscular disorders associated with ankylosing spondylitis and their correction with the help of whole body cryotherapy).

Auteurs : Kulikov AG, Tabiev VI, Rassulova MA.

Accès à la version anglaise originale de l’étude.

Une étude portant sur 55 patients répartis de manière aléatoire en 2 groupe. 1 groupe traité par des approches traditionnelles, l’autre bénéficiant en plus de soins en CCE.

Les désordres musculaires étant évalués par des tests musculaires fonctionnels.

L’analyse des résultats met en évidence la meilleure efficacité du traitement incluant la CCE. Cette thérapie assure une bien meilleure amélioration des paramètres de tests fonctionnels musculaires, de la force musculaire, et de l’extensibilité des muscles ainsi que d’autres caractéristiques cliniques et fonctionnelles. Les muscles les plus sensibles à la cryothérapie ont été identifiés.

Les données obtenues dans cette étude mettent en lumière des actions spécifiques de la cryothérapie corps entier dont son influence corrective sur les désordres musculaires des patients atteints de spondylarthrite ankylosante. Cette approche peut être recommandée dans une thérapie combinée et des soins de rééducation.

Etude de Juillet 2015, effets sur la récupération

Apport de la cryothérapie corps entier dans la récupération des performances de course chez des athlètes bien entrainés

(Whole-body cryotherapy’s enhancement of acute recovery of running performance in well-trained athletes.)

Auteurs : Krüger M, de Mareés M, Dittmar KH, Sperlich B, Mester J.

Accès à la version anglaise originale de l’étude.

 11 athlètes en course d’endurance ont été testés à deux reprises. Ils ont effectué 5×5 min de course de haute intensité, suivie d’1h de repos passif à 22°C, suivi de 3 min de CCE à -110°C (WBC), ou une séance de marche placebo de 3 min. Les mesures suivantes ont été effectuées l’effort, et après l’heure de récupération : le temps limite (tlim), l’altération du contenu en oxygène dans le vastus lateralis (TSI), la consommation d’oxygène (VO2), capillary blood lactate, le rythme cardiaque, et l’appréciation de l’effort perçu. 

La CCE améliore la récupération aiguë au cours d’exercices fractionnés de haute intensité dans des conditions thermoneutres. Les améliorations pourraient être induites par l’oxygénation accrue des muscles qui travaillent, ainsi qu’une réduction des contraintes cardiovasculaires et l’augmentation de l’économie du travail à des intensités submaximales.

Effets de 15 séances de cryothérapie sur les résultats cliniques de patients atteints de fibromyalgie.

Septembre 2013
Auteurs : Bettoni L1, Bonomi FG, Zani V, Manisco L, Indelicato A, Lanteri P, Banfi G, Lombardi G.
Lien vers le résumé en anglais de l’étude (version intégrale payante)

La fibromyalgie est un trouble douloureux chronique répandu dans lequel, l’origine neurogène de la douleur, caractérisée par l’allodynie et l’hyperalgésie, résulte d’un déséquilibre des taux de neurotransmetteurs et par conséquent des médiateurs périphériques pro et anti-inflammatoires.

La cryothérapie du corps entier est une thérapie physique particulière connue pour soulager la douleur et les symptômes inflammatoires caractéristiques des maladies rhumatismales, à travers la régulation de l’expression des cytokines.

Le but de cette étude était d’évaluer qualitativement les effets de la cryothérapie sur les effets cliniques des patients fibromyalgiques. Un total de 100 patients fibromyalgiques (âgés de 17 à 70 ans) a été observé; 50 sujets ont été soumis à la cryothérapie, tandis que le deuxième groupe (n = 50) n’a pas subi de traitement cryothérapique. Tous les sujets ont gardé le traitement pharmacologique prescrit pendant l’étude (analgésique et antioxydants). L’état de santé avant et après l’observation a été évalué avec les échelles suivantes: Échelle visuelle analogique, Échelle 36 abrégée, État de santé global et Échelle de gravité de la fatigue. Les patients fibromyalgiques traités par cryothérapie ont rapporté une amélioration plus prononcée de la qualité de vie, en comparaison avec les sujets fibromyalgiques non cryo-traités, comme indiqué par les scores des indices et sous-indices qualitatifs, qui sont des outils largement reconnus pour évaluer l’ensemble l’état de santé et l’effet des traitements.

Nous supposons que cette amélioration est due à l’effet direct connu de la cryothérapie sur l’équilibre entre les médiateurs pro- et anti-inflammatoires ayant un rôle reconnu dans la modulation de la douleur.

La cryothérapie corps entier pour des patients atteints d’une maladie rhumatismale inflammatoire. Une étude prospective.

[Whole-body cryotherapy in patients with inflammatory rheumatic disease. A prospective study].

Mars 2009

Auteurs : Braun KP1, Brookman-Amissah S, Geissler K, Ast D, May M, Ernst H.

CONTEXTE:
Jusqu’à présent, la cryothérapie du corps entier est particulièrement utilisée pour le traitement de l’arthrite inflammatoire chronique. Un effet analgésique a été décrit dans plusieurs études. Cependant, seules quelques données existent concernant les effets à long terme de cette thérapie.
PATIENTS ET MÉTHODES:
Au total, 60 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (n = 48) et de spondylarthrite ankylosante (n = 12) ont été analysés. Les patients ont subi un traitement par cryothérapie du corps entier deux fois par jour. L’âge moyen était de 55,7 ± 10,33. Le groupe d’étude comprenait 48 femmes et 12 hommes. Le nombre moyen de traitements thérapeutiques par cryothérapie était de 15,8 ± 8,37, le suivi moyen de 63,4 ± 63,48 jours.
RÉSULTATS:
13 patients (21,7%) ont arrêté le traitement en raison d’effets indésirables. Pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, le score DAS28 (score d’activité de la maladie) et le score VAS (échelle visuelle analogique) ont été déterminés. Une réduction significative des deux paramètres a été trouvée (DAS 3,9 +/- 1,22 vs 3,4 +/- 1,08, p <0,01, VAS 51,4 +/- 16,62 vs 37,9 +/- 19,13, p <0,01). Le BASDAI (Indice d’activité de la spondylarthrite ankylosante dans le bain) a été analysé chez des patients atteints de spondylarthrite ankylosante et a également montré une réduction significative (4,4 +/- 1,91 vs 3,1 +/- 1,34, p = 0,01).
CONCLUSION:
Ainsi, la cryothérapie du corps entier est une option efficace dans le concept de traitement des maladies rhumatismales inflammatoires. Le soulagement de la douleur permet une intensification de la physiothérapie. Une réduction significative de la douleur sur une période de 2 mois pourrait être démontrée.

Lien vers le résumé en anglais de l’étude

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.