Menu SWOTTAM
DU LUNDI AU VENDREDI: 09:00 - 18:30   A : Tassin-La-Demi-Lune (69)    CONTACT: +33 (0) 4 81 69 34 02
 |  
Contre-vérités dans les médias - SWOTTAM
1518
page-template-default,page,page-id-1518,page-child,parent-pageid-1462,cookies-not-set,mkd-core-1.0,sparks child-child-ver-1.0.0,sparks-ver-1.0,mkd-smooth-scroll,mkd-smooth-page-transitions,mkd-ajax,mkd-grid-1300,mkd-blog-installed,mkd-header-standard,mkd-fixed-on-scroll,mkd-default-mobile-header,mkd-sticky-up-mobile-header,mkd-dropdown-default,mkd-dark-header,mkd-full-width-wide-menu,mkd-header-standard-in-grid-shadow-disable,mkd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Contre-vérités dans les médias

SWOTTAM / Base de connaissance / Contre-vérités dans les médias

Chez SWOTTAM, nous sommes régulièrement effarés par les informations véhiculées dans les médias sur les technologies de cryolipolyse et les cabines de cryothérapie corps entier. Surtout quand elles sont énoncées ou cautionnées par des professionnels de la santé…

Aussi nous nous livrons dans cette page à un petit exercice qui consiste à repérer les contre-vérités et inexactitudes de certaines diffusions…

Si vous souhaitez nous soumettre une émission à décortiquer, faites le nous savoir en utilisant notre formulaire de demande d’information.

Si vous êtes l’auteur, bien malgré vous sûrement, d’une des contre-vérités signalées, libre à vous de commenter votre reportage sur le site de publication. Si c’est nous qui nous nous sommes trompés, faites le nous savoir, nous rectifierons immédiatement sur la base de vos preuves et nous publierons une rectification avec nos plus plates excuses.

Emission « Je t’aime etc. » sur France 2 le 7 février 2018

Sujet : mieux dormir grâce à la cryothérapie corps entier

https://www.france.tv/france-2/je-t-aime-etc/400337-emission-du-mercredi-7-fevrier-2018.html

Emission france 2 du 7 février 2018

 

Le reportage portant sur la cryothérapie corps entier début à 32min45.

33 min 00 : température de -180°C : physiquement impossible. La température maximale atteignable dans une enceinte de dimension suffisante pour accueillir un individu est de l’ordre de -160°C, et généralement l’obtention d’une température de -150°C est déjà une performance.

33 min 52 : « cryothérapie corps partielle spécialisée dans le bien-être » : c’est faux, les cabines azote sont utilisées pour les sportifs, les maladies inflammatoires chroniques, la réduction des inflammations, et aussi pour des applications de bien-être.

34 min 00 : affichage d’une température de -196°C par la cabine présentée : encore plus impossible… Il s’agit de la température de gazéification de l’azote liquide… le capteur de température est mal placé (probablement juste en sortie de la cuve d’azote). Il est donc impossible de s’y fier et par conséquent d’adapter le protocole de soins.

34 min 20 : « pourquoi porter des gants ? » réponse de l’opérateur : parce que les doigts sont très vascularisés … pour le confort etc. Certes les doigts (les extrémités en général) sont plus sensibles au froid. La bonne réponse aurait été que le port de gants est obligatoire pour éviter les risques de brulures !

35 min 17 : on peut constater que l’animateur est entré dans une cabine affichant -5°C… la bonne pratique consiste à entrer dans une cabine froide (généralement -110°C) pour subir un choc thermique nécessaire à l’efficacité du soin (tous les protocoles issus des études sont unanimes sur le sujet).

35 min 49  : la cabine affiche un traitement à -188°C toujours physiquement impossible

36 min 00 : on peut constater que le visage du patient est entouré d’une brume d’azote conséquente qui semble être exacerbée par la collerette placée autour de son cou. Pas très agréable, ni très rassurant

36 min 06 : l’animateur tourne sur lui-même pendant la séance… l’opérateur a pu l’inviter à le faire. Et pourtant, ce comportement nuit à l’efficacité du soin (les mouvements sont contre productifs. Le principe du soin est de déclencher des réactions plus profondes de l’organisme dans sa stratégie de défense liée à un choc thermique).

36 min 40 : « pendant la 3ème minute de froid à -180°C »… vous l’avez compris, -180 impossible… et surtout il faut rappeler que les 3 minutes correspondent à une durée maximale du soin. Les principaux effets se produisent dans la première minute… donc inutile d’aller plus loin si le soin devient inconfortable.

37 min 05 : « en 10 s on passe de 60°C à -180°C » : de plus en plus irréaliste… comment peut-on croire en une telle performance ??? Quelle serait son intérêt si tant est qu’elle soit possible ? Je mets quiconque au défi d’y arriver. Il suffirait de placer une bonne sonde thermique dans l’enceinte de traitement pour vérifier la température réelle constatée…

Une partie des erreurs relevées est liée à l’affichage de température de la cabine filmée… désolé pour les producteurs de ce magazine qui ne sont pour rien responsables des inepties liées à une cabine défectueuse.

Reportage journal TV de 20h sur france 2 du mardi 11 octobre 2016 :

« Maigrir grâce aux thérapies alternatives, est-ce possible ? »Accéder à la vidéo sur le site de France 2

Avant même de décortiquer le contenu : le titre en lui même est ambigu. En effet il ne faut pas confondre Maigrir (perte de poids) et Mincir (réduction de volume) : au regard des technologies présentées, le titre aurait du être : Mincir grâce aux thérapies alternatives, est-ce possible ?

capture écran video france 2 20h 11 octobre 2016 minceur des nouvelles méthodes efficaces ?

0 min 23 s : « technologies … Endermologie© » : Endermologie© n’est pas une technologie mais une marque déposée.

0 min 40 s  et 0 min 55 s : « pour chasser sa cellulite elle a choisi une technique en vogue : la cryolipolyse » : erreur magistrale, la cellulite n’est absolument pas une indication de la cryolipolyse. La cryolipolyse vise à détruire des graisses d’origine alimentaire et en aucun cas des graisses d’origine hormonale comme la cellulite. La cryolipolyse est en revanche en parfaite complémentarité avec les méthodes de palper-rouler mécanique qui visent la réduction de la cellulite.

1 min 32 s : « les séances coûtent jusqu’à 500 € » : en fait non, les séances coûtent jusqu’à 1 100 € chez certains médecins chirurgiens. Mais il faut aussi parler de prix de séances plus bas, comme ceux pratiqués par les kinésithérapeutes ou les instituts : de 180 € à 300 € par séance.

1 min 35 s : « Elle aurait perdu 1 cm sur les hanches … et 2 au niveau des fesses » : là c’est déjà mieux, on parle de perte en volume (ce qui est bien une conséquence de réduction d’amas graisseux), et plus de cellulite.

2 min 36 s : « Vous perdez en moyenne 2 à 3 cm par séance » : Oups, ce propos est tenu par l’un de mes confrères… Ce type de résultat peut être constaté, mais il est plus juste de raisonner en pourcentage de cellules adipeuses détruites lors d’une séance soit 20% d’après les études, mais parfois jusqu’à 30%

2 min 55 s : « Oui c’est facile, enfantin même » : en effet sur le principe l’utilisation de cette cryolipolyse est très simple. Cependant une bonne formation est nécessaire pour bien comprendre et respecter les protocoles, pour identifier les cas éligibles à la cryolipolyse et éviter les cas non éligibles, et pour éviter tout risque de brûlure.

3 min 33 s : « Les seules études existantes ont été commandées par les fabricants eux-même » : là Monsieur le journaliste il serait bien de citer vos sources et de les vérifier. Nous doutons que les 74 études sur la cryolipolyse disponibles et rendues publiques sur le site PubMed (le site de référence des publications médicales), aient été commandées par les fabricants. Nous doutons également que les médecins esthétiques qui ont été les premiers à adopter ces technologies aient pu vendre des séances à plus de 700 € si les résultats n’étaient pas au rendez-vous. D’autant plus que ces médecins ont proposé la cryolipolyse à leurs patients comme une alternative à la liposuccion.

4 min : « A part la liposuccion … il n’y a aucune thérapie complémentaire qui puisse faire l’objet d’une recommandation pour faire disparaitre la cellulite » : Houlà, nous ne comprenons pas vos propos. Parlez-vous de liposuccion pour la cellulite ? Sachant que la liposuccion ne sert pas à cela, mais à supprimer des graisses plus profondes, comme la cryolipolyse, d’origine alimentaire. Vous entrez là en contradiction avec vos confrères médecins qui revendiquent la cryolipolyse comme la seule alternative actuelle à la liposuccion.

4 min 17 s : L’Agence Nationale de sécurité sanitaire mène actuellement une enquête sur l’efficacité de ces méthodes … résultats en juin 2017″ : vivement juin 2017 en espérant que cette enquête soit menée avec la plus grande objectivité.

France 2 – octobre 2015

« Effets de la cryothérapie corps entier »

0 min 16 s : « On en avait déjà parlé … notamment pour sécher la graisse, tuer les cellules grasses» : confusion de technologie probablement. La destruction des cellules adipeuses est l’indication de la cryolipolyse et en aucun cas celle de la cryothérapie corps entier.

2 min 30 s : « à une température comprise entre -110 et -196°C » : il est tout simplement impossible de descendre à la température de -196°C qui correspond à la température de l’azote dans son état liquide. De plus la fenêtre thérapeutique de la cryothérapie corps entier est comprise entre -110° et – 140°C : inutile de descendre plus bas.

2 min 40 s : « la température de la peau descend entre -7 et -12°» : c’est juste impossible, et ce serait même dangereux, avec des risques de brulure. Doit on rappeler que nos cellules sont principalement constituées d’eau ? Il semble que la température minimale atteinte soit en fait de 5 – 7°C.

3 min 30 s : la température affichée est à -196°C : soit le capteur est particulièrement mal étalonné, soit il affiche la température dans la cuve d’azote directement. Ce qui est idiot car le capteur doit prendre la température dans l’enceinte dans laquelle se trouve le patient. Il y a là probablement un écart de l’ordre de 40°C entre la température dans l’enceinte et la température affichée… de quoi commettre des erreurs de protocole si l’on n’y prend pas garde.

5 min 58 s : « très bon aussi … pour l’amincissement et puis la cellulite » : et bien non c’est faux, probablement encore une confusion de technologie. La cryothérapie corps entier n’est pas indiquée pour l’amincissement. Le seul effet qu’elle peut avoir sur l’amaigrissement est lié au fait que l’organisme brûle des calories pour se réchauffer après la séance… De l’ordre de 500 Calories.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.